Égalité filles-garçons à l’école

Écoles primaires

Egalibox

Réécrivons l’histoire

Inverser le sexe des personnages d’une histoire rend les différences entre les rôles des filles et des garçons plus visibles. Les enfants doivent ré-écrire une histoire, entre les deux versions, où les filles et les garçons, ont des rôles intéressants.
Niveau CE1/CE2

Qui suis-je ?

Alter Egaux a créé un jeu de 7 familles “Tous les métiers sont mixtes”. Sur la base des règles du jeu des post-it/qui suis-je ?, les enfants jouent par deux : l’un pose une carte du jeu sur sa tête bloquée par un bandeau, l’autre doit lui faire deviner quel est le métier. On débrieffe ensuite en classe entière sur “est-ce qu’il y a des choses qu’un garçon/une fille ne peut pas faire ? ». Et pour les métiers ?
Niveau CE2/CM1

7 Familles Couverture
7 Familles Jardiniere Paysagiste Fille
7 Familles Infirmier Pere
7 Familles Maconne Mere

Plus tard je serai…

Jeu par équipe de 3 à 4 enfants. Pour aider les enfants à entrer dans un imaginaire de projection non sexiste. Alter Egaux propose aux enfants de dessiner par 3 ou 4 sur un carton plume géant un métier. Chaque équipe tire une cartelette sur laquelle est écrit un nom de métier : pompière, infirmier, astronaute, pilote d’hélicoptère, entraineuse de foot, puériculteur, grutière, couturier, fleuriste, cheffe d’orchestre, vétérinaire, juge.

L’ensemble des productions compose une exposition réalisée par les enfants qui peut ensuite faire l’objet de différentes animations sur les métiers sans stéréotype.

Niveau CM1/CM2

Exposition « Bien dans son genre »

Exposition interactive et ludique pour l’égalité entre les filles et les garçons. 20 panneaux-quizz autour de scènes de la vie quotidiennes et d’idées reçues. Cette animation permet d’ouvrir des espaces d’expression et d’échanges pour amener les enfants à des changements d’attitudes (lutter par exemple contre les moqueries ou manifestations de rejet à l’encontre d’un enfant qui adopte un comportement non conventionnel), d’encourager la coopération entre les deux sexes, en développant l’entraide et le respect mutuel.

Tous niveaux possibles

Affiche Exposition Bien Dans Leur Genre

Toustes numériques 

La ségrégation des métiers est la cause principale des inégalités de salaires. Les filles et les garçons ne s’orientent pas vers les mêmes métiers. Le phénomène est particulièrement marqué dans les filières du numérique où moins de 15% de femmes travaillent en cœur de métier alors-même que le secteur est déjà en tension. Il faut donc créer une appétence pour le numérique et la robotisation chez les adultes de demain, et notamment les filles, les grandes absentes des filières du numérique aujourd’hui encore. Au-delà de la résorption des inégalités professionnelles, les filles sont un vivier de talents dont il est impensable de se passer à l’heure où les difficultés de recrutement sont déjà là. 

Toustes numériques est un parcours créé dans le cadre du Club Egalité par Alter Egaux, IBM, Accenture et les Petits Débrouillards, en partenariat avec le Rectorat de Nice pour aider les filles (et les garçons) à s’immerger dans l’univers du codage. Le parcours est conçu autour de 9 ateliers successifs.

Le dispositif a été mené depuis 2019 dans 11 écoles pilotes des Alpes-Maritimes, il a remporté le prix national de la fondation Femmes@numérique, il sera disponible en PACA et partout en France dès 2021.

Niveau CM2

Chausser ses lunettes de genre / Activités de sensibilisation avec les enseignant·es

 Séances d’observation tutorée sur les usages différenciés de la cour de récréation / calcul du nombre d’interruptions dans la classe au prisme du genre, etc.

Collèges

Amorcer les enjeux d’orientation scolaire et professionnelle et déconstruire les stéréotypes de genre à travers le jeu

Animation de l’exposition « Tous les métiers sont mixte »

Scénarisation des CDI autour d’une animation de l’exposition « Tous les métiers sont mixtes ». Cette exposition a été créée par l’association Femmes ici et Ailleurs et achetée par la Région PACA il y cinq ans. Alter Egaux a un des cinq exemplaires de l’exposition. Alter Egaux anime l’exposition atour d’un quizz pour lui donner plus d’impact et mettre les lèves en situation active et curieuse face au support qui devient alors dynamique et interactif (Jeu du Qui est Qui à partir de 22 affiches/portraits)

6ème / 5ème 

Activité vidéoludique « À la poursuite de l’égalité »

Jeu vidéo en ligne de sensibilisation sur l’égalité fille/garçon dans l’orientation professionnelle. « Viens enquêter sur une élève absente depuis trop longtemps. Découvre l’ultime vérité et aide-la à construire sa vie sans tenir compte des jugements des autres. Dans la peau d’un·e détective, pose des questions aux personnages, cherche des indices et fais avancer l’enquête ».

En utilisant les technologies « qui parlent aux jeunes » ce module leur permet de changer de posture par rapport aux jeux vidéo : passer du « jeu pour jouer » à « jouer pour apprendre à adopter des comportements plus égalitaires et moins discriminants »

Les joueurs et joueuses doivent mener l’enquête pour découvrir que leur camarade de classe de 4ème refuse de revenir au collège car elle essuie de nombreuses moqueries à cause de ses choix professionnels. Albane est passionnée d’automobile et souhaite devenir mécanicienne. Les joueurs devront l’aider à assumer ses choix en dépit des nombreux détracteurs…

Ce jeu a été créé par les jeunes du conseil citoyen de Charentes-Maritimes, il présente donc également l’avantage d’avoir été conçu de pair à pair. Il peut également être un outil de promotion du CVL.

L’objectif des actions proposées est de permettre rapidement une totale autonomie des enseignant·es. Alter Egaux proposera donc ici d’accompagner les enseignant·es et CPE à la prise en main et à l’animation de ce jeu vidéo pour qu’ils et elles puissent l’animer lors d’une séance pédagogique (enseignement à choisir ultérieurement).

Objectif de 50 classes minimum (celles au sein desquelles Alter Egaux interviendra pour l’animation de l’exposition).

6ème / 5ème 

La menace du stéréotype : comment les biais inconscients altèrent les capacités

Le concept de « menace du stéréotype », a été développé par Claude Steele dès les années 70 à l’université de Harvard aux Etats-Unis. Il montre que les stéréotypes sont en mesure d’altérer les performances cognitives des individus dans certaines situations, et donc de modifier leurs parcours de réussite et leurs orientations professionnelles. Anxiété, perception de soi biaisée, pensées interférentes, amènent les individus à adopter des comportements conformes aux stéréotypes dont ils sont la cible, et à échouer lors des tests – ces échecs validant alors d’autant plus le stéréotype, et leur incapacité à y échapper. Le pôle 3C (cerveau, cognition, comportement) du CNRS à Marseille à Marseille a repris ces expériences auprès de 454 élèves de 6ème et de 5ème en 2007 à Marseille pour montrer comment le stéréotype « les filles sont nulles en maths » impacte les résultats des filles. Depuis 2015, Alter Egaux reconduit l’expérience auprès de jeunes de le 5ème à la 3ème à Nice. Le test dure 15 mn en classe entière, il est proposé à toutes les classes d’un même niveau au sein d’un établissement. Les résultats sont ensuite présentés en collectif et analysés ensemble avec les élèves et le corps enseignant. L’objectif est d’amener les jeunes à prendre conscience de l’impact mesurable des stéréotypes femmes-hommes sur leurs performances d’apprentissage et sur leurs projections personnelles et professionnelles, pour mieux s’en détacher. L’impact de ce test vise également les enseignant·es.

Figure De Rey Fiche Égalité Filles Garcons À L École

Séance de présentation des résultats et de débat intégré aux échanges prévus dans le cadre du serious game.

4ème / 3ème 

Serious game de l’alternance : À la découverte des métiers, pour une orientation libérée et sans stéréotype

Focus sur les métiers à image négative ou liés à une orientation par les voies de l’alternance

Un serious game en classe entière qui permet aux élèves de :

  1. découvrir autrement les métiers accessibles par l’alternance
  2. élargir leurs perspectives d’avenir

Alter Egaux ayant déjà conçu des escapes games à vocation pédagogique, elle possède une expertise sur la création et l’animation de ce type d’outil. La fonction informative et pédagogique collabore à l’esprit ludique dans ce type d’animation. Les élèves deviennent protagonistes de leurs propres découvertes. 

Les élèves sont répartis en trois groupes autour d’une énigme dont la résolution les conduira à la découverte d’un métier peu ou mal connu.

Le  jeu se termine par un temps d’échange.

Atelier de 2h 

4ème / 3ème 

Touche pas à ma pote 

Action lancée à Antibes en 2017 par Alexandra Borchio-Fontimp et déployée dans tout le département sous forme de théâtre forum et micro-débats. L’événement s’inscrit dans le cadre de la journée nationale de la lutte contre les violences faites aux femmes (25 novembre). Ces journées ont pour objectif de sensibiliser les élèves sur le phénomène des violences faites aux femmes, sur le harcèlement scolaire et plus généralement sur la question du sexisme. 

3h de théâtre-forum débat, format inter-établissement externalisé

Mixt’App

Ce dispositif a pour but d’améliorer l’image de l’apprentissage auprès des jeunes et de redorer l’image des métiers de l’artisanat. Le Mixt’app propose des ateliers de sensibilisation au collèges (classes de 5ème, 4ème et 3ème) pour élargir les choix d’orientations et tendre vers plus de mixité dans les secteurs de l’apprentissage.

Lycées

Dans la peau de…

Version réadaptée du Boys’Day-Girls’Day conduit depuis 2014 ans les Alpes-Maritimes en partenariat avec le rectorat de Nice et plus de 200 partenaires qui ont accueilli, pendant 7 années, les élèves de seconde dans leur entreprise. Nous changeons le format en permettant aux élèves de seconde de passer une journée en immersion-entreprise ce qui leur permettra de saisir la réalité professionnelle vécue par les partenaires. Seuls les élèves volontaires vivront cette expérience aux côtés de nos partenaires. En revanche l’ensemble des modules de sensibilisation sera proposé à toutes les classes de secondes des établissements partenaires.

Les élèves suivent une formation pédagogique assurée par Alter Egaux sous la forme d’atelier (2h) pour prendre conscience de la variable de sexe dans les choix d’orientation à BAC +. Cette étape permet de préparer les rencontres avec les professionnel.les lors du mois « Dans la peau de… »

Le mois « Dans la peau de… » : les élèves volontaires des classes de seconde sont invité·es à passer une journée en entreprise auprès de professionnel.les qui incarnent la mixité et qui deviendront leur marraine ou parrain d’un jour. Nous cadrons le dispositif sous la forme d’une immersion activable pendant un mois pour gagner en lisibilité et structurer la communication autour du dispositif.

Afin de favoriser l’immersion, chaque entreprise partenaire accueillera un·e élève/ jour pour vivre une journée en tant que cheffe d’entreprise, orthophoniste, scientifique, puériculteur, chimiste etc. L’élève pourra suivre sa marraine ou son parrain dans l’accomplissement de toutes ses tâches professionnelles.

Cette action est réservée dans un premier temps aux établissements des Alpes-Maritimes parce qu’il nécessite un très large maillage partenarial avec les entreprises. Alter Egaux dispose d’un vivier important de partenaires de l’économie. Nous travaillons avec un vivier de 200 personnes ressources dans tous les secteurs de l’économie.

Elèves de 2nde de lycées généraux

Prévention du sexisme & stéréotypes de genre : hypervirilisation et hyperféminisation

À l’issue de la classe de troisième, plus de 20 % des jeunes – garçons et filles – vont se retrouver dans des filières « non mixtes », surtout ceux qui rejoignent l’enseignement professionnel ou technologique. Les univers non mixtes sont propices à plus de tension, à une surenchère de la virilisation ou de la féminisation. Le cloisonnement des filles et des garçons favorise ensuite l’incompréhension et les violences, au sein des groupes de même sexe et dans les relations femmes-hommes.

Elèves de 2nde de lycées professionnels

Masterclass d’excellence

Les filles obtiennent de meilleurs résultats quelle que soit leur filière scolaire, elles sont autant présentes en filière scientifique que les garçons jusqu’au bac mais ensuite, elles sont beaucoup moins nombreuses dans les filières scientifiques les plus sélectives. Cette action vise les filles à haut potentiel de 1ère et de terminale scientifiques. Les masterclass permettent de prendre conscience de ce delta, d’en identifier les mécanismes (menace du stéréotype mené dans les filières de mathématiques à Harvard, phénomène de l’auto-censure, de la baisse de performance etc) et de rencontrer des femmes en poste dans les métiers de la recherche, de l’innovation, de la mécanique industrielle, du numérique, des sciences, des mathématiques et de la tech. Ces femmes adultes invitent les élèves qui le souhaitent à visiter leur environnement de travail et leur proposent alors un marrainage d’un ou deux ans.

« Trouve ta place ! Développement de l’esprit critique » 

Dispositif qui vise à prévenir les risques de radicalisation auprès de publics en décrochage social.

Il s’agit majoritairement de jeunes portant un sentiment d’échec souvent pluriel, cumulatif (scolaire, social, personnel). Ces interventions s’organisent en quatre temps :

  1. Re-singularisation et re-valorisation des participant·es ; ré-accrochage aux rêves personnels ; échanges autour de l’intérêt de se connaître, de partager avec les autres et d’être soi ; 
  2. Réflexion sur les normes et stéréotypes, notamment femmes/hommes ; 
  3. Décryptage des mécanismes de récupération des individus fragilisés par des idéologies religieuses et politiques totalitaires (analyse historique des campagnes de communication et construction de l’esprit critique) ; 
  4. Développement de l’esprit critique lié à l’information et analyse des mécanismes de production des fake news et des théories du complot.

Le choix de l’angle des stéréotypes pour faire de la prévention primaire des radicalisations s’explique par deux constats : le premier étant que des orientations scolaires et professionnelles trop stéréotypées FH mènent à de nombreuses frustrations, échecs et décrochages, et le deuxième est que les idéologies religieuses et politiques totalitaires s’appuient de façon récurrente sur les rôles stéréotypés des femmes et des hommes en mettant en avant les compétences « naturelles » à défaut de celles acquises (culte du super héros, guerrier, mythologie, virginalité, fécondité, etc.)

Jeunes suivis dans le cadre des MLDS